VOTE | 19 fans

#108 : La rupture

Titre VO : The Break-up - Titre VF : La rupture
Date de diffusion US : 14/12/2006 - France : 29/04/2008
Scénario : Dave Finkel, Brett Baer - Réalisation : Scott Ellis
Guests : Rachel Dratch (Pamela Smew), Keith Powell (Toofer), Katrina Bowden (CErie), Stan Tracy (Seamus), Henry Boyle (Billy Huckster), Joe Forbrich (Kevin), James O'Toole (Homme de l'équipe), Tara Copeland (Fille de l'équipe), Eric Strong (Type super gentil), Eric Storjohann (Teddy), Destan Owens (Niles Noir), Eugene Osborne Smith (Martin Noire), Loony Ross (Josh), Dean Winters (Dennis), Chris Hansen (lui-même) et Devin Richards (Frasier Noir).

Liz n'en peu plus de l'attitude sans gêne de son petit copain, Dennis. Quand il lui impose son cousin et son chien, un danois, alors qu'il la sait allergique aux poils canins, elle le met à la porte. Dennis essaye tant bien que mal de rattraper le coup avec Liz qui, sur les conseils avisés de Jenna, dresse une liste des points forts et des points faibles de son ex.
Jack entretient une relation tumultueuse avec une femme afro-américaine très influente dans l'administration Bush...
Quant à Tracy et Toofer, ils ne sont décidement pas sur la même longueur d'onde.

Plus de détails

Liz rentre du boulot et surprend Dennis en train de faire des trous dans son mur pour installer une télé, un chien dans son canapé et le cousin de Dennis dans son lit, là cette fois ci elle craque elle fiche Dennis Dehors ; enfin plutôt elle lui donne une semaine pour qu’il s’en aille…


Jack demande conseil à Liz concernant sa petite amie du moment qui est membre de la maison blanche, étant une intellectuelle tout comme elle et aimerait lui offrir quelque chose de personnel, il hésite entre une sacoche et des sous vêtements très sexy…


Jenna pour consoler Liz de sa rupture a prévu une soirée karaoké entre filles, Liz pas très emballé préfère espionner Jack au téléphone pour savoir avec quel membre de la maison blanche il sort, elle est persuadé que c’est Condoleeza Rice.


Liz et Jenna se retrouve dans un bar pour leur soirée, mais Liz n’est pas  vraiment d’humeur et fait fuir les hommes qui tentent de lui offrir un verre, Jenna va tenter de la détendre un peu en passant à des cocktails un peu plus alcoolisés, Jenna devra constater que l’alcool et Liz ne font pas bon ménage, elle fuira le bar au plus vite pour la coucher…


Le lendemain Liz rejoint Jack dans son bureau pour régler un différend entre Tracy et Toofer, ce dernier a décider de porter plainte pour l’avoir traité de nègre. Tracy se défendra en prétendant que c’est un terme affectif…


Dennis débarque au bureau pour informer Liz qu’il emménage dans son nouvel appartement et qu’il a un dernier mot à lui dire. En fait c’est une très belle et touchante déclaration qui va émouvoir toute l’équipe sauf Liz, même Jenna va vanter les mérites de Dennis…


Vu leur mésentente, Tracy et Toofer se retrouvent en thérapie pour tenter de réussir à travailler ensemble malgré tout et vont trouver une issue pour le show en jouant leur propre rôle, l’intelligent et l’idiot de service…
Liz en rentrant chez elle découvre que Dennis est parti et que son appartement est impeccable.
Jack vient confier à Liz qu’il a rompu avec sa mystérieuse petite amie, pour cause d’incompatibilité, et lui demande de remercier Dennis de l’avoir aidé…il va lui dire qu’il avait mal jugé Dennis et que c’est un homme bien…


Dennis passera dans la soirée pour offrir les cadeaux de noël à Liz qu’il avait déjà acheté, elle va l’inviter à rester dîner mais vont vite avoir un nouveau sujet de dispute qui fera partir définitivement Dennis ou pas…

30 Rock

108-The Break Up  

Transcript by mamynicky - Posted on HypnoSeries

© NBC.

 

Liz rentre chez elle. Dennis bricole.

Dennis : Salut, bébé.

Liz : Qu'est-ce que tu fais ?

Dennis : Je vais mettre une télé sur ton mur. Je n'ai pas trouvé de clous.

Liz : Donc tu fais neuf trous dans mon mur ?

Dennis : Ça c'est pour les étagères, idiote. La télé sera là. Ce sera magnifique. Comme à l'hôpital.

Liz : Je ne veux pas de télé comme à l'hôpital. Je ne veux pas d'étagère... A qui est ce cheval ?

Dennis : C'est le danois de mon cousin Teddy. Je le garde pendant quelques semaines. Teddy s'est cassé la cheville en fuyant des noirs qui lui tiraient dessus.

C'est important de dire que les voyous étaient noirs ?

Dennis : Ça n'était pas des voyous, c'était des flics.

Liz : Pourquoi n'as-tu pas dit qu'il fuyait des flics ?

Dennis : C'est toi qui est assez raciste pour supposer que ce n'était pas des flics.

Liz : Tu sais que je suis allergique aux chiens.

Dennis : Les allergies, c'est psychologique.

 

Liz va dans sa chambre, Teddy, la jambe dans le plâtre, est allongé sur son lit. 

Teddy : Salut.

Liz : C'est qui ça ?

Dennis : C'est Teddy.

Liz : Dehors. Je veux que tu t'en ailles !

Dennis : Tu ne peux pas me mettre dehors. Je t'aime !

Liz : Prends tes affaires et tire-toi. Ça suffit.

Dennis : Tu ne peux pas faire ça. J'ai le droit de squatter.

Liz : C'est quoi alors : tu m'aimes ou t'as le droit de squatter ?

Dennis : Je ne vois pas pourquoi l'un irait sans l'autre !

 

Liz se confie à Jenna en prenant un café 

Jenna : Merci. Liz, enfin. Il était temps que tu rompes avec lui. C'est un pauvre type.

Liz : Ne dis pas ça. Tu sais, il a de bons côtés.

 

- - - - - - - - - - - - 

   Dennis : Salut. J'ai des donuts.

- - - - - - - - - - - -  

   Dennis : Quoi de neuf, ma belle ? J'ai fait du chili.

- - - - - - - - - - - -  

   Dennis : Tu veux... commander des pizzas ?

- - - - - - - - - - - -

 

Liz : Je suppose que c'était principalement la bouffe. Mais il était toujours gentil avec moi.

Jenna : Ça va aller. Pleure un bon coup, frangine.

Liz : Je ne pleure pas. Je suis allergique à ce stupide danois. Ce truc m'a léché les yeux ce matin.

Jenna : Attends une minute. Dennis et le chien sont encore dans ton appartement ?

Liz : Je lui ai donné une semaine pour trouver un autre endroit. On a vraiment rompu.

Jenna : Si c'est vrai, je t'emmène célébrer ça. Une nuit entre filles. On rencontrera de nouvelles personnes.

Liz : Tu veux dire, comme en discothèque ?

Jenna : Bon sang.

 

---- Générique ----

 

Dans le bureau de Jack. Liz entre, un mouchoir à la main. 

Jack (au téléphone) : Quand est-ce qu'on se revoit ? - Qu'est-ce que tu portes ? - Une robe noire. - Bas noirs ? - Un enterrement. - Désolé. Laisse-moi te rappeler dans une heure, salut.

Jack : Pourquoi pleurez-vous ? Les Liberties ont encore perdu hier soir ?

Liz : Je ne pleure pas. J'ai des allergies.

Jack : C'est psychologique, Lemon. J'avais une sévère allergie aux arachides. Et maintenant, vous voyez. - Comme cet appel le laisse entendre, je vois une femme en ce moment.

Liz : Qui est cette chanceuse ?

Jack : Disons que c'est une afro-américaine membre de l'administration Bush.

Liz : Vous fréquentez Condoleeza Rice ?

Jack : Je ne suis pas autorisé à le dire. C'est une intellectuelle, tout comme vous. Ce n'est pas dans mes habitudes et j'ai besoin de vos conseils. On a eu du mal à se voir dernièrement. Elle voyage beaucoup.

Liz : Elle doit avoir du mal  à avoir du réseau si près des basques du président.

Jack : Je choisis d'ignorer cette remarque puisque vous êtes impie, et une"Clintonienne" au regard froid. Je voudrais lui offrir quelque chose de personnel. Vous pensez qu'elle préférerait cette belle sacoche, qui dit "Tu es une femme d'exception et je te respecte", ou... ces dessous pour dames avec boutons et ouvertures partout ?

Liz : La sacoche !

 

En studio, Tracy est travesti en femme. 

Frank : Je vois.

Manager : Jenna en scène, s'il vous plaît.

Frank : C'est pas mal. Je pense que les nichons devraient plus remuer.

Tracy : Comme ça je pourrais dire : "Rodney, ne m'oblige pas à venir te frapper avec un de mes boom-booms !"

Toofer : C'est épouvantable.

Tracy : C'est quoi ton problème ?

Toofer : C'est humiliant pour un noir de se travestir.

Frank : Tout le monde aime les mecs en robe. C'est là que Bugs Bunny est le meilleur.

Toofer : Frank, il y a pas mal de choses sur la culture noire américaine que les blancs ignorent. Et le travestissement en fait partie.

Tracy : Peu importe. J'ai déjà fait ça. "Grand-mère hallucine", a fait 96 millions de dollars.

Toofer : Ce déguisement est un moyen pour les blancs de te castrer et te rendre inoffensif. On se serait jamais rabaissé comme ça dans "Black Frasier".

Josh : "Black Frasier"? Je ne connais pas " Black Frasier ".

Tracy : C'était énorme, sur "BET". Tous les jeudi soir vers 21H-21H15.

Toofer : Penses-y, Tracy. Les meilleurs comédiens noirs américains refusent de se travestir. Chris Rock ne le fait pas, docteur Cosby non plus.

Tracy : Bernie Mac ne le fait pas parce qu'il est moche comme tout. Oublie-ça. Je ne porterai pas cette robe. C'est préjudiciable.

Frank : Merci beaucoup. Qu'est-ce que je fais  de ce sketch ?

Josh : Je vais le faire. Mes parents m'ont élevé comme une fille pendant dix ans. Je vous l'ai déjà dit.

 

Sur le plateau, la fin de l’enregistrement. 

Tracy : C'était notre spectacle de ce soir ! A la semaine prochaine ! Bonne nuit!

 

Liz : D'accord, on va y réfléchir.

Toofer : Très bien, à bientôt.

Jenna : Lundi soir, c'est la soirée entre filles. Je passe te prendre à 21H30. Je connais cette boîte-karaoké ou tu peux avoir une pédicure en chantant.

Liz : Jenna, je n'irai nulle part. S'il te plaît, plus de karaoké. Pas après notre dernier duo.

Jenna : ♪♫ "When I'm right here, you need to be here. Not here" ♪♫. C'est embarrassant.

Liz : D'accord.

 

Plus loin, Jack est au téléphone. 

Jack (au téléphone): Je n'ai pas dit ça. J'ai dit que tu étais une femme magnifique. Tu devrais essayer quelque chose de différent avec tes cheveux.

Liz : Regarde ça. Je crois que Jack sort avec Condi Rice.

Jenna : Mon dieu, c'est énorme !

Jack (au téléphone): Je n'ai jamais parlé d'appareils dentaires. Je parlais de facettes en porcelaine.

Technicien : Mon pote, ce personnage de Shamanda était le meilleur ce soir. C'était quoi la réplique ? Redis-la.

Josh : "Rodney ! Ne m'oblige pas à venir te frapper avec mes boom-booms !"

 

Furieux, Tracy arrête Toofer. 

Tracy : Tu m'as grillé ! Il n'y a rien de mal à ce qu'un noir porte une robe. Eddie l'a fait, Martin l'a fait, Jamie Foxx, Flip Wilson. Whoopi Goldberg le fait tous les jours !

 Tu m'as piqué une idée ! "Shamanda" aurait pu devenir un film !

Liz : Tu vas devoir écrire quelque chose de génial pour lui, avant que ça devienne un problème.

Toofer : Je ne sais même pas quoi écrire pour un type comme lui.

Liz : Alors, écris quelque chose avec lui.

 

Salle des scénaristes 

Tracy : Notre comédie doit rendre les gens plus qu'hilares. Elle doit les faire réfléchir. Je veux montrer un miroir de la société, et gagner le record du monde du plus grand miroir.

Frank : Il a absolument raison.

Tracy : Faut que ça saigne !

Toofer : J'ai une idée de sketch que tu pourrais aimer. Toi et Jenna, vous jouez des mutants de la terre perdue qui essaient d'obtenir un emprunt.

Tracy : Quoi ?

Toofer : Pour pouvoir ouvrir une crêperie appelée "Mu-tant".

Tracy : Est-ce que t'es noir ?

 

Liz attend Jenna dans la rue. Son téléphone sonne. 

Liz : Jack, tout va bien ?

Jack : Je sais pourquoi les choses sont si difficiles avec mon amie.

Liz : Je suis dans la rue. Je vous entends à peine.

Jack : Elle me trompe. Il y a un autre homme dans l'histoire.

Liz : Vous en êtes sûr ? Elle a l'air d'une femme honnête.

Jack : Je sais ce que je sais. La prochaine fois que je vois Putin, je lui défonce les dents.

 

Salle des scénaristes 

Toofer : Le voilà ! "Ique - Suffixe qui peut être utilisé pour prendre la place de n'importe quoi".

Tracy : Là, tu deviens chef-ique.

Frank : Vous savez qui aimerait cette discussion ? Mon grand-père raciste.

Tracy : Je croyais qu'écrire avec toi serait comme écrire entre frères. On ne parle même pas la même langue.

Toofer : C'est vrai. Je parle anglais.

Frank (a appelé son grand père pour lui faire entendre la dispute): Écoute.

Tracy : Qui t'a élevé ? Avec ton pantalon convenable. Utilisant un portefeuille. Buvant chez "Starbucks". Et ça, c'est quoi ?

Toofer : C'est mon groupe de chorale d'Harvard, "Les Crocodillos". J'avais un solo dans "Like A Prayer".

Tracy : Où est ton héritage ? Mon frère ! Mon pote ! Mon n... 

La fin de la phrase est couverte par le bruit d’un aspirateur. 

 

Jenna rejoint Liz dans le bar. 

Jenna : Salut, désolée d'être en retard.

Liz : Dieu merci, tu es là. Cet endroit me fait flipper. Je ne peux pas faire ça.

Jenna : Tu vas assurer. Ils sont mignons. Tu crois que ce sont des gars de Wall Street ?

Liz : Ouais, je pense qu'ils viennent de la société : "rendez-vous-viol, cocaïne-man et beuveries".

Jenna : Tu dois leur donner une chance.

Un homme : Excusez-moi. Ce siège est pris ?

Liz : Sérieusement, mec ? Faut-il que je déplace mon manteau ? Il y a quatre sièges vides là-bas.

Jenna : Tu ne pourrais pas être sympa ? Ce gars voulait te payer un verre.

Liz : Vraiment ? J'ai déjà un verre. Tu crois qu'il m'offrirait des morceaux de mozzarella ?

Jenna : C'est quoi ton problème ?

Liz : Je ne sais pas ! Je suis juste nerveuse et rouillée.

Jenna : Relax, sois toi-même. Puis-je avoir un martini, s'il vous plaît ?

 

Plus tard, un homme essaie de discuter avec Liz. 

Liz : Il sait où se trouve Ben Laden ! Le Groupe Carlyle. Le Pipeline Unocal. L'assassinat d'Olof Palme. Un secret de polichinelle ! Ceux-là sont bons !

 

Un peu plus tard, dans un groupe. 

Liz : Vous trouvez qu'elle ressemble à Jessica Simpson ? Mettez une perruque blonde à un furet et il ressemble à Jessica Simpson. Et en fait, Jessica Simpson vous trouverait vieux et grossiers. Bonne chance avec ça.

 

Encore plus tard. 

Liz : Je ne pensais vraiment pas rencontrer quelqu'un ce soir, mais toi et moi on a tant de choses en commun. Tu as aussi de très jolis yeux. Salut !

 

Liz est au micro, sur scène. 

Liz : ♪♫ "J'ai appris la vérité à 17 ans. L'amour est fait pour les reines de beauté. " ♪♫

Spectateur : Tu nous fais fuir.

♪♫ "Ces filles du lycée avec leurs sourires qui se marient jeunes et puis s'isolent. ♪♫"

 

Jenna entraîne Liz vers la sortie. 

Liz : Je croyais que les bars fermaient à 4H.

Jenna : Non, à 11H30. Allons te mettre au lit.

 

Le lendemain, dans le bureau de Jack. 

Jack : Voici Norman, des ressources humaines.

Liz : Bonjour.

Jack : Il m'a dit que Toofer a déposé plainte pour harcèlement contre Tracy.

Liz : Quoi ?

Tracy : Je vais devoir faire la formation "sensibilité".

Jack : Quel est le problème, Toofer ?

Toofer : Monsieur Jordan m'a appelé... le mot "N". (Nègre)

Jack : Et ?

Toofer : Et ça m'a offensé.

Liz : Parce que...

Toofer : C'est une insulte raciale.

Tracy : On se parle comme ça entre frères. J'essayais d'être amical.

Jack : Dans la dernière décennie, la communauté noire américaine, s'est ré-appropriée ce mot pour le priver de sa signification. N'essayez pas de dire ça à ma petite amie.

Liz : Je ne pense pas que Tracy essayait de t'offenser.

Tracy : C'est normal pour nous de l'utiliser. Tu peux m'appeler comme ça. C'est un terme affectif.

Toofer : Je n'essaye pas de causer des problèmes. Et j'avoue que j'apprécie ce que tu fais pour le spectacle. Je voudrais que tu sois mon frère, mon pote, mon n... (bruit d’aspirateur)

Jack : Cette réunion est ajournée.

Tracy : Ce n’est pas sympa, mon pote ! Tu pourrais aussi bien me descendre avec une lance à incendie.

Liz : C'est si odieux venant de toi !

Tracy : Je veux déposer plainte.

 

Plus tard, Dennis fait irruption dans la salle des scénaristes. 

Dennis : Salut.

Liz : Dennis, qu'est-ce que tu fais ici ?

Dennis : J'emménage dans mon nouvel appartement. J'ai une dernière chose à te dire et ensuite je sortirai de ta vie pour toujours.

 

Tout le monde regarde Dennis qui lit une lettre. 

Dennis : Chère Liz Lemon, bien que les autres femmes aient plus de nichons que toi, aucune n'a le cœur aussi grand. Quand je t'ai vue te préparer pour sortir pour te faire allumer par un tas de types hier soir, j'ai su que c'était fini entre nous et pour la première fois depuis le "World Series" en 86, j'ai pleuré. J'ai pleuré comme un stupide homo. Et si ça ne tenait qu'à moi, on serait ensemble pour toujours. Mais il y a un nouveau truc appelé "libération de la femme" qui vous donne le droit de choisir, t'as choisi de m'avorter, et je dois vivre avec. Ce soir quand tu rentreras, je serai parti. Je renonce officiellement à mon droit de squatter. Je t'aimerai toujours. Adieu et bonne chance. Je ne t'oublierai jamais.

Liz : Voilà pourquoi, nous ne sommes plus en couple.

Frank : Ce type est venu jusqu'ici mettre son âme à nu.

Cerie : Tu as un cœur de pierre ?

Liz : Je suis folle ? Ce gars est un désastre, non ?

Jenna : Je ne sais pas. Il est un peu "banlieue", mais tu as dit qu'il avait de bons côtés.

Liz : Il en a aussi des mauvais !

Jenna : Je dis seulement qu'après la soirée d'hier... ...ce n'est peut-être pas un mauvais choix.

Liz : Tu me dis de me remettre avec Dennis.

Jenna : Peut-être. Tu es auteur. Fais une liste de "pour et contre". Ça aide beaucoup. C'est comme ça que j'ai choisi un scooter plutôt qu'un vélo.

 

Jack (au téléphone): Tu dois admettre que tu as  toujours du temps pour Tony Blair. Pour Bashar al-Assad. Mais jamais pour Jack Donaghy, et c'est un problème. - Vas-y, prends l'appel.

 

Jack entre dans les toilettes. 

Jack : Salut Dennis, vous êtes passé dire bonjour à Liz ?

Dennis : Vous voulez dire la future-ex madame Dennis ? Elle m'a encore largué.

Jack : Désolé d'entendre ça.

Dennis : On essaie de rendre les gens heureux, mais ça ne marche pas tout le temps.

Jack : A qui le dites-vous.

Dennis : Vous ?

Jack : Je ne peux pas rentrer dans les détails. Quand on est tous les deux, c'est époustouflant... C'est vraiment obscène.

Dennis : Alors, quel est le problème ?

Jack : Elle bosse tout le temps. Elle voyage beaucoup, j'en ai mal à la tête. Voilà pourquoi je sors avec des filles de 20 ans.

Dennis : Laissez-moi vous parler des filles de 20 ans, mon ami. La moitié en ont 16. Vous voulez un conseil ? C'est dur pour des hommes comme nous de mettre notre égo de côté, mais si elle vaut le coup, vous faites en sorte que ça marche. C'est comme le chien de mon cousin Teddy. Parfois, il ne veut pas me lécher les pieds. Donc, je les cache pendant quelques jours, et quand il les voit à nouveau, il devient dingue. Jack, dans cet exemple, le chien, c'est Liz. Et moi, les pieds. Vous voyez ce que je veux dire ?

Jack : Je crois que oui.

 

Toofer et Tracy participent à une thérapie de groupe. 

Animatrice : Chacun d'entre vous est ici parce qu'il a mal parlé à un collègue. Vous avez dû utiliser un des mots que j'appelle les mots "oh-oh". Tels que : "salope". "Pute". "Garce". "Pétasse". "Pédé". "Tantouse". "Sodomite". Le mot pour "noir" dans toutes les langues, "Nègre", "noir", "schwarz", "négro", "kam-an-sek". Quoi d'autre ? Quel autre terme ne doit-on pas utiliser ?

Un participant : Et "grosse boule puante" ?

Animatrice : Très bien. C'est très offensant.

Un participant : "Personne de couleur".

Animatrice : Je suppose, si vous le dites comme ça.

Tracy : "Petit travesti taiwanais qui m'a volé ma montre".

Animatrice : Oui ! Ces mots sont terribles. Aujourd'hui, nous allons apprendre à communiquer différemment. Et je voudrais commencer avec Tracy et James. Les gars... j'ai cru comprendre que vous aviez eu un désaccord hier. Résolvons-le. Tracy... que veux-tu dire à James ?

Tracy : Qu'il est mon frère. On est les deux seuls noirs du spectacle. On doit trouver un moyen de bosser ensemble. Comme l'a dit le professeur Martin Luther King : "j'ai une émotion".

Toofer : C'est docteur Martin Luther King, et il n'a pas eu d'émotion, mais un rêve.

Tracy : Ce mec porte du kaki. Oncle Tom, t'as rien pigé. Oncle Tom, t'as rien pigé.

Toofer : Tu ne peux pas appeler quelqu'un comme ça si tu n'as pas lu le livre !

Tracy : Quel livre ? Tu sais ce que je crois ? Je crois que tu as honte d'être noir, et que tu es un souci pour ta communauté ! Je te gêne.

Toofer : Tu me gênes, et tu sais pourquoi ? il y a des racistes dans ce monde, et quand ils te voient agir comme un idiot, ils pensent qu'on l'est tous.

Tracy : Voilà ! C'est ça. C'est le sketch qu'on devrait faire.

Toofer : Quoi ?

Tracy : Toi et moi ! C'est le début d'un truc profond. Il faut qu'on écrive ça.

Toofer : Tu as raison.

Tracy : Docteur Snoo, merci beaucoup !

Animatrice : D'accord. Ça, c'est vraiment contraire aux règles.

 

Liz rentre chez elle. 

Liz : Dennis ?

 

Les étagères et la télévision sont accrochées au mur, une lettre et un bouquet de fleurs sont sur la table du salon. 

Liz : Mon dieu. "Je sais que ça va être émouvant pour toi, j'ai mis des boulettes de viande au frigo."

 

Elle sort sa liste de pour et contre. 

Liz : Pour : - Télé réparée.

 

Pendant la diffusion de l’émission. 

Tracy : Bonjour, je suis Star Jones. Bienvenue au spectacle : "Détour gastrique."

Toofer : Qu'est devenu le sketch "Relations inter-raciales" qu'on a écrit Tracy et moi?

Liz : On avait juste le temps pour un de plus et Tracy a choisi celui-là. Désolée.

Tracy : Comme vous le savez, je ne peux manger que de petites portions. Le dessert.

Toofer : Il a eu raison, c'est plus drôle.

 

Dans le bureau de Liz. 

Jack : Devinez où j'étais hier soir.

Liz : Une "pyjama-partie" chez Mark Foley.

Jack : Non. Kandahar.

Liz : Afghanistan ?

Jack : Ouais. On a pris le jet de l'entreprise avec mon amoureuse néo-conservatrice.

Liz : Je suis contente que ça s'arrange avec votre mystérieuse femme.

Jack : En fait, ce n'est pas le cas. J'ai rompu avec elle.

Liz : Vraiment ? Que s'est-il passé ?

Jack : J'ai réalisé qu'on n'était pas compatibles. J'aime les jeux de rôles, mais la prison d'Abu-Ghraib...

Liz : Des couples se séparent. Les gens...continuent.

Jack : Je suis content d'avoir essayé. Remerciez Dennis de m'avoir aidé.

Liz : Dennis ?

Jack : Ouaip. J'ai été trop dur avec ce gars. Il est bien.

 

Liz note sur sa liste dans la colonne pour et la colonne contre : 

Liz : Jack apprécie Dennis.

 

Dennis frappe à la porte de Liz. 

Liz : Salut.

Dennis : Salut. Je voulais juste te déposer tes cadeaux de Noël. Je les ai déjà achetés. C'est une sacoche fantaisie, parce que tu es chic et importante. Comme un mec.

Liz : Merci.

Dennis : J'ai aussi acheté des antihistaminiques pour toi. Au cas où ton prochain mec ait un chien, et que tu veuilles rester avec lui.

Liz : Bref. Est-ce que tu veux manger ?

Dennis : Quoi ?

Liz : J'ai plein de bouffe chinoise. Je ne la finirai pas toute seule.

Dennis : Pour de vrai ? Je prends une assiette ?

Liz : Ouais. Prends-moi un soda light.

Dennis : D'accord.

 

Dennis est dans la cuisine, Liz regarde la télévision. Surprise, elle voit Dennis participer à l’émission. 

Chris Hansen : "Bonsoir et bienvenue dans Dateline"
"Chris Hansen nous montre sa dernière enquête."
"Bonsoir, Monsieur. Je suis Chris Hansen, de "Dateline NBC"
"Puis-je savoir ce que vous faites ici ce soir ?"

Dennis : "Je suis là pour sauter une poulette appelée Mary."

Chris Hansen : "Sauter une poulette..."

 

Liz : Mon dieu.

 

Chris Hansen : " Savez-vous quel âge a Mary ? "

Dennis : " 22 ans, je crois."

Chris Hansen : " Essayez encore."

 

Dennis arrive en courant de la cuisine et essaie d’éteindre le poste.

Dennis : Merde ! Cette fille disait avoir 16 ans, mais je jure devant dieu qu'elle en faisait 22.

Liz : Sors de mon appartement !

Dennis : C'est arrivé pendant qu'on avait rompu.

Liz : J'avais raison à ton sujet ! C'est un "contre" ! Toi dans "Dateline", c'est un contre !

Dennis : Je savais que tu ne serais pas sympa pour ça. C'est fini.

Liz : Tu ne peux pas rompre avec moi. Je l'ai déjà fait !

Dennis : Très bien ! On est d'accord sur notre désaccord !

 

Dennis sort en claquant la porte. L’étagère et la télévision tombent.

 

30 Rock

108 –The Break-Up

Transcript by Maluzo - Posted on HypnoSeries

© NBC

 

 

Liz : Hey

Dennis : Hi, babe.

Liz : Dennis, what are you doing?

Dennis : I'm gonna mount a TV on your wall. I just can't find a stud.

Liz : So you made nine holes in my wall?

Dennis : No, those are for the shelves, dummy. The TV is gonna go right here. It's gonna be awesome. It's gonna be-- It's gonna be like a hospital.

Liz : Oh, Dennis, I don't want a hospital TV. I don't want a shelf... Whose horse is that?

Dennis : That's my cousin Teddy's Great Dane. I told him I'd watch him for a couple weeks. 'cause Teddy broke his ankle running from some black guys that pulled a gun on him.

Liz : Now, why is it important to tell me that the muggers were black?

Dennis : They weren't muggers. They were cops.

Liz : So why don't you just say he was running from some cops?

Dennis : I don't know, I mean, you're a racist for assuming that they weren't cops.

Liz: Uhh! You know I'm allergic to dogs.

Dennis : Ack, allergies are all mental.

-Hey.

Liz : Who the hell is this?

Dennis : That's Teddy.

 Liz : Get out. I want you out of here!

Dennis : You can't kick me out. I love you!

Liz : No, no, get your stuff and get out. I'm not doing this anymore.

Dennis : You can't kick me out. I got squatter's rights.

Liz : Which is it: you love me or you got squatter's rights?

Dennis : I don't see why they're mutually exclusive!

Liz : Ohh!

 

***

Jenna : Thank you. Oh, Liz, finally. It's about time you broke up with him. He's a comple loser.

Liz : Oh, Jenna, don't say that. You know, he had some good moments.

Hi. I got donuts.

What's up, brown eyes? I made chili.

Hey... You wanna... wanna order cheese steaks?

Liz: I guess they were mostly food related. But he was always nice to me.

Jenna : Oh, that's okay. Cry it out, sister.

Liz : No, I'm not crying. I'm allergic to the stupid Great Dane. That thing licked my eyes this morning.

 Jenna : Wait a minute. Dennis and the dog are still in your apartment?

Liz : I gave him a week to find a new place.

Jenna : Ugh.

Liz : We're completely broken up.

Jenna : If that's true, then I'm taking you out to celebrate. A girls' night. We'll meet some new people.

 Liz : Oh, you mean like at a discotheque?

Jenna : Oh, boy.

 

Generique

 

Jack Office

 

Jack : So when can we see each other again? What are you wearing? Black dress? Black stockings? A funeral, oh. I'm sorry, okay. Let me call you back in an hour... yeah, bye. Why are you cryig? The Liberty lose again last night?

Liz : I'm not crying. I have allergies.

Jack :Allergies are all in the mind, Lemon. I use to have a wicked peanut allergy. And now, witness. As I'm sure you surmised from that call, I'm seeing a woman of late.

Liz : Yeah, who's the lucky lady?

Jack : Let's just say she's a high-ranking African-American member of the Bush administration.

Liz : Are you dating Condoleeza Rice?

Jack :I'm not at liberty to say. The point is, my lady friend is an egghead, much like yourself. Not my usual thing, and I need your advice. We're having a lot of trouble connecting lately. She does a lot of traveling.

Liz : Yeah, and it must be hard for her to get cell phone reception when she's so far up the president's butt.

Jack : I'm choosing to ignore that remark on the basis that you are a godless, glassy-eyed Clintonista. Now, I wanted to get my friend something personal. Do you think she would prefer this handsome attaché, which says, "You are a woman of substance, and I respect you," or... this collection of ladies' unmentionables with snaps and openings all over the place?

Liz : Attaché!

Jack : I see, okay.

***

Jenna to the floor, please.

Franck : Yeah, it's pretty good. But I think the boobs  should swing more.

Tracy : Yeah, then I could go: Rodney, don't make me come over there and beat you in the head with one of my boom-booms!"

Franck : Yeah.

Toofer : This is just appalling.

Tracy : What's your problem?

Toofer: I just think it's demeaning for a black man to do drag.

Franck : What? Everybody loves a dude in a dress. I mean, those are the best Bugs Bunnies.

Toofer: Frank, there are large pockets of African-American culture that  Caucasians know nothing about. The stigma of drag is one of them.

Tracy : Whatever. I've played a woman before. Hunky Grandma Be Trippin' made $96 million.

Toofer : All I'm saying is-- is drag is a way for Caucasians to emasculate you and make you seem non-threatening. We never would have stooped so low on Black Frasier.

Josh : Black Frasier?

Niles, this Beaujolais is impeccable. It's both fruity and precocious. That's not the only thing around here that's fruity and precocious.

Josh : I never heard of Black Frasier.

Tracy : What? It was huge on BET. Every Thursday night at about 9:00 or 9:15.

Toofer : Think about it, Tracy. All the best African-American comedians refuse to do drag. Chris Rock doesn't do it. Dr. Cosby doesn't do it.

Tracy : Bernie Mac doesn't do it 'cause he'd be ugly as hell. Forget it. I'm not wearing this dress. It's prejudicial.

Franck : Thanks a lot. Now what am I supposed to do with this sketch?

Josh : I'll do it. I mean, my parents raised me as a girl for, like, ten years. What? I told you guys that.

 

***

That's our show for tonight! See you next week! Good night!

Jenna : Monday night is girls' night. I'm taking you out, 9:30. I know this great karaoke place where you can get a pedicure while you sing.

Liz : Oh, Jenna, I'll go anywhere. Just,  please, no more karaoke. Not after our last duet.

Jenna : When I'm right here, you need to be here. Not here. Here is embarrassing.

Liz : Okay, fine.

Jack : I didn't say that. I said you're a beautiful woman. It wouldn't hurt to try something different with your hair.

Liz : Check this out. I think Jack is dating Condi Rice.

Jenna : Oh, God, that's huge!

Jack : Oh, no, no. I never said braces. I said bonding.

***

-Dude, that Shamanda character was the best thing of the night.. What was her line?

- Say it again.

Josh : Rodney! Don't make me come over there and beat on you with my boom-booms!

Tracy : You burned me! There's nothing wrong with a black comedian wearing a dress. Eddie does it, Martin does it, Jamie Foxx, Flip Wilson. Whoopi Goldberg does it every day! You stole a franchise from me! Shamanda could have been a movie!

Liz : Okay, you need to write something great for him before this becomes a problem.

Toofer: I wouldn't even know where to begin writing for a guy like that.

Liz : Then write something with him.

***

Tracy : Our comedy gotta do more than make people laugh. Gotta make people think. I wanna hold a mirror up to society, and then win world record for biggest mirror.

Franck : He's totally right.

Tracy : Gotta be raw!

Toofer : Uh-huh. I got a concept for a sketch I think you might like. You and Jenna play Sleestaks from Land of the Lost and you're trying to get a small business loan.

Tracy : What?

Toofer : Because you want to open up a pancake house called Slee's Stacks.

Tracy : Are you black?

***

Liz : Allo.. Jack, is everything all right?

Jack : I think I figured out why things have been so rocky with my lady friend.

Liz : I'm on the street. I can barely hear you.

Jack : She's cheating on me, Liz. I think there's another man in the picture.

Liz : Are you sure, Jack? 'Cause she kind of seems like an honest lady.

Jack :  I know what I know. Next time I see Putin, I'm gonna kick his teeth in.

 

***

Toofer : Oh, here it is! Izzle. "A suffix that can be used to take the place of anything."

Tracy : Well, now you're just being patronizzle.

Franck : You know who would love this argument? My racist grandfather.

Tracy : I thought writing with you was gonna be like two brothers writing together. We're not even speaking the same language.

Toofer : That's right. I'm speaking English.

Franck : Just listen, just listen.

Tracy : Come on, who raised you? Standing there with your pants that fit. Using a wallet. Drinking Starbucks. And what is this?

Toofer : That's my Harvard a capella group the Crocodillos. I had a solo in Like A Prayer.

Tracy : Come on! Where's your heritage? My brother! My homeboy! My n--

***

Jenna : Hey, sorry I'm late.

Liz : Thank God you're here. This place is creeping me out. I don't think I can do this.

Jenna : You're gonna be great. They're cute. Do  you think they're Wall Street guys?

Liz : Yeah, I think they're from the firm of Date-Rape, Coke-ington Cheeseball, and Jag.

Jenna : You've got to give this a chance.

-Excuse me. Is this seat taken?

Liz : Oh, really, dude? I gotta move my coat? There's like four empty seats down there. Can't you just be cool? Ugh.

Jenna : That guy wanted to buy you a drink.

Liz : Really? I already have a drink.Do you think he'd buy me mozzarella sticks?

Jenna : What is the matter with you?

Liz : I don't know! I'm just nervous and rusty.

Jenna : Well, just relax and be yourself. Can I have a martini, please? Hi.

Liz : Oh, he knows where Bin Laden is, come on! The Carlyle Group. The Unocal Pipeline. The assassination of Olof Palme. Come on, the proof is in the pudding. Ooh, these are good. Really, you think she looks like Jessica Simpson?  You could put a long, blonde wig on a ferret and it would like Jessica Simpson. And by the way, Jessica Simpson would think that you are old and gross. So good luck with that. I really didn't think I was gonna meet anybody tonight, but you and I have so much in common. Also, you have really pretty eyes. Oh, hi. I learned the truth at seventeen. That love was meant for beauty queens.

-Hey, you're bumming us out.

Liz : And high school girls with clear skin smiles. Who married young and then retired. Whoa I thought bars were open till 4:00.

Jenna : Nope, 11:30. Let's get you to bed.

 

Jack office

Jack :... from human resources.

Liz : Hi.

Jack :  He told me that Toofer filed the harassment complaint against Tracy.

Liz : What?

Tracy :  Now I have to attend  sensitivity training.

Jack : What seems to be the problem, Toofer?

Toofer : Mr. Jordan called me... the N-word.

Jack : And?

Toofer : And I was really offended.

Jack : Because...

Toofer : Because it's a racial slur.

Tracy : Brothers talk to other brothers like that. I was being friendly.

Jack :  Yes, Toofer. You see, in the last decade or so the African-American community has re-appropriated that word as a way of depriving it of its meaning. Just don't try to tell my girlfriend that.

Liz : Yeah, Toofer, I really don't think Tracy was trying to offend you.

Tracy : It's okay for us to use it with each other. You can call me that. It's a term of endearment.

Toofer : Look, I'm not tryingto cause any trouble. And I confess I appreciate what you do for the show. I want you to be my brother, my homeboy, my n--

-Whoa!

Jack : This meeting is adjourned.

Tracy : No cool, homie! You might as well spread me down with a fire hose.

Liz : Just sounds so hateful coming from you! Ugh!

Tracy : I wish to file a complaint.

 

Writers room

Dennis :Hey.

Liz : Dennis, what are you doing here?

Dennis : Hey, I'm moving into my new apartment. So I got one last thing to say to you, and then I'll be out of your life forever.

"Dear Liz Lemon, "While other women have bigger boobs than you, "no woman has as big a heart. "When I saw you getting ready to go out "and get nailed by a bunch of guys last night, "I knew for sure it was over between us. "And for the first time since the '86 World Series, I cried". "I cried like a big dumb homo". "And if it was up to me, we would be together forever. "But there's a new thing called 'women's liberation' "which gives you women the right to choose, "and you have chosen to abort me. "And that I must live with. "So tonight when you arrive home, I'll be gone. I officially renounced my squatter's rights." I'll always love you. Good-bye and  good luck. I'll never forget you”.

Liz : And that is why we are no longer a couple.

Frank : The guy just came in here and bared his soul to you.

Cerie : What are you, made of stone?

Liz : Am I crazy? The guy's a disaster, right?

Jenna : Well, I don't know. I mean, yeah, he's a little "bridge and tunnel," but you did say you had some good times.

Liz : No, no, no, he had his bad moments too.

Jenna : Mmm! I'm just saying... after last night... maybe he's not such a bad choice.

Liz : You are suggesting that I get back with Dennis.

Jenna : Maybe. Look, you're a writer. Write a list of Dennis' pros and cons. It's a very helpful exercise. It's how I decided to get a scooter instead of a bike.

Liz : Ah.

***

Jack : Well, you have to admit there's always time for Tony Blair. There's always time for Bashar al-Assad. But there's never any time for Jack Donaghy, and that's a problem. Go ahead, take the call, yeah. Hey, Dennis, you drop by to say hi to Liz?

Dennis : You mean the ex-future Mrs. Dennis? She dumped me again.

Jack : I'm sorry to hear that.

Dennis : Yeah, you know, you try to make some people happy, but it doesn't work all the time.

Jack : Tell me about it.

Dennis : What, you?

Jack :  I really can't go into detail. It's about when my woman and I are together, it's mindblowing. It's, uh... It's filthy, really.

Dennis : So what's the problem?

Jack :  Well, she works all the time. She's always traveling, it's a headache. Who needs that?

Dennis : That's why I'm always dating 20-year-olds. Nah, let me tell you about 20-year-olds, my friend. Half of them are 16. You want some advice? It's hard for alpha males like you and me to put our egos aside, but if she's worth it, you make it work. It's like my cousin Teddy's dog. Sometimes he just doesn't wanna lick my feet. So what I do is, I hide my feet from him for a couple of days, and then when he sees them, he goes bananas. So Jack, in this example, Liz is the dog. And I am my feet. You see what I'm saying?

Jack :  Yes, I believe I do

 

.***

-Each of you is here because you are insensitive to a co-worker, okay? You might've used one of the words I call the "uh-oh" words. Such as, slut. Ho. Uh, bitch. Biyatch. Queerburger. Faggotron. Gaybird. Uh, the word for black in any language, Néro, noir, schwartz, negro, kam-an-sek. Hmm? So. What else? What else can we not call each other?

-How 'bout sweaty greaseball?

-Ooh, very good. That's highly offensive.

-Person of color.

-Guess if you say it like that.

Tracy : Sneaky Taiwanese tranny who stole my watch.

-Ho-ho! Yes! These words are terrible. But today, we are going to learn to communicate in a different way. And I would like to start with Tracy and James. Guys? Now, I understand that the two of you got into a big 'ol conflict yesterday. And...let's work this out. Tracy. What did you really want to say to James?

Tracy : I'm tryin' to tell him he's my brother. We're the only two blacks  on the show. We have to figure out a way to work together. Like professor Martin Luther King said, I have a feeling.

Toofer : It's Dr. Martin Luther King, and he did not have a feeling, he had a dream.

Tracy : Ah, dude wear khakis. Uncle Tom, party of one. Uncle Tom, party of one.

Toofer : You can't call someone that if you've never read the book!

Tracy : What  book? You know what I think? I think you're ashamed of being black, and you're an embarrassment to your community!

Toofer :  I embarrass you. You embarrass me, and you know why? Because there are racist people in this world, and when they see you act like a fool, they assume we're all fools.

Tracy :That's it! This is it. This is the sketch we should do.

Toofer : What?

Tracy : Right here, you and me! This is deep stuff goin' on. We gotta write this.

Toofer : You're right.

Tracy : Ah-ha-ha! Dr. Snoo, thank you very much!

-Smew. Oh. Oh. Okay. That's really against the rules.

 

***

Liz : Dennis? Oh, my God.

"I know this might be emotional for you, so there's a meatball sub in the fridge."

Liz : Oh!"Pro. Fixed TV." Huh.

 

During the show

Tracy : Hello, I'm Star Jones. And welcome to the Star Jones Gastric Bypass Cooking Show. Mmm.

Toofer : Liz, what happened to the race relations sketch Tracy and I wrote?

Liz : Oh, we only had time for one more bit, and Tracy picked this. I'm sorry.

Tracy : Now you know, I can only eat small portions. Oh, my goodness! Dessert.

Toofer : Okay, he's right, this is funnier.

 

 

Liz office

Jack : Guess where I was last night.

Liz : Mark Foley's pajama party.

Jack : No. Kandahar.

Liz : Afghanistan?

Jack : Yeah. Took the corporate jet to hook up with my neo-con inamorata.

Liz : Well, I'm glad things are working out for you and your mystery lady.

Jack : Well actually, they're not. I broke up with her.

Liz : Really? What happened?

Jack : Well, I finally realized that we're not compatible. I mean, I'm all for fantasy role-play, but Abu-Ghraib?

Liz : Well, you know, relationships end. People...move on.

Jack : But I'm glad at least I gave it a shot. Thank Dennis for making me do that.

Liz : Dennis?

Jack :  Yep. You know, I might've been too hard on that guy. He's okay.

Hmm.

Liz : "Jack likes Dennis. "Jack likes Dennis."

 

Liz Home

- Hey.

- Hey.

Dennis : I just, um, just wanted to drop off your Christmas present. I had already bought it for you, so...

Liz : Oh...

Dennis : It's a fancy briefcase, you know, 'cause you're classy and important. Like a dude.

Liz : Thank you, Dennis.

Dennis : I, uh, also got you some antihistamine. In case the next guy you're with, you know,  has a dog and you wanna stay with him. Anyway.

Liz : Do wanna eat?

Dennis : What?

Liz : I got all this Chinese food. I'm never gonna finish it by myself, so...

Dennis : For real? Should I, um, grab a plate?

Liz : Yeah. Get me a diet soda.

Dennis : Okay.

 

“Good evening and welcome to Dateline. Chris Hansen has our latest investigation-- Hello? Good evening, sir. I'm Chris Hansen with Dateline NBC. Can I ask you what you're doing here tonight? Oh, yeah, I'm here to boff some chick named Mary. Boff some chick—“

Liz : Oh, my God.

Dennis : Crap. That girl said she was 16, but I swear to God I could tell she was 22.

Liz : Get out of my apartment!

Dennis : This happened while we were broken up.

Liz : No, no, no, no. I was right about you! This is a con, by the way. You on Dateline is a con!

Dennis : You know what? I knew you wouldn't be cool about this. We're finished.

Liz : You can't break up with me. I already broke up with you!

Dennis :Fine! Then we agree to disagree!

Kikavu ?

Au total, 5 membres ont visionné cet épisode !

Daisy2860 
10.02.2018 vers 17h

chrisss37 
Date inconnue

teddymatt 
Date inconnue

tibo18 
Date inconnue

moonye145 
Date inconnue

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvre la carte de Mary Sibley, sorcière de la série Salem, dans la catégorie Magic de notre collection d'HypnoCards.
En vitrine | Salem (Magic)

Appel à candidatures pour trouver des administrateurs pour un futur quartier dédié à la série Manifest de NBC.
Appel à candidatures | Plus d'infos

Venez départager les calendriers de l'Avent créés par nos membres, les votes sont ouverts jusqu'au 4 novembre !
Les votes sont ouverts ! | Date limite : 04/11

Activité récente
Actualités
Alec Baldwin | Mission Impossible 6

Alec Baldwin | Mission Impossible 6
Alec Baldwin est à l'affiche du sixième opus de la saga Mission Impossible réalisé par Christopher...

Sortie ciné | Tina Fey et Rachel Dratch dans Sisters

Sortie ciné | Tina Fey et Rachel Dratch dans Sisters
Depuis le mercredi 11 mai, vous pouvez retrouver Tina Fey et Rachel Dratch dans le film...

Un quatrième enfant en route !

Un quatrième enfant en route !
Alec Baldwin a-t-il l'intention d'égaler ou battre le score de ses parents niveau paternité ? A...

HypnoTrek 2016

HypnoTrek 2016
Bonjour à tous les courageux membres qui se sont aventurés dans cet HypnoTreK. L'HypnoTrek a été...

Tracy Morgan | Nouvelle série comique

Tracy Morgan | Nouvelle série comique
L'acteur Tracy Morgan va développer un projet de série TV comique pour la chaîne FX Networks. Le...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

grims, Avant-hier à 06:30

Aujourd'hui venez poster votre photo préférée d'Ivar sur le quartier Vikings !!!

Luna25, Avant-hier à 13:21

Nouveau mois sur le quartier Legends of Tomorrow : jeux, sondage, et... Nouveau Design !!

grims, Hier à 08:33

Aujourd'hui venez poster votre photo préférée d'Alex Høgh Andersen sur le quartier Vikings !!!

noemie3, Hier à 20:40

N'hésitez pas à venir voter au nouveau sondage sur Wildfire ! Merciii

lolhawaii, Hier à 21:32

Nouveau thème pour la photo du mois sur le quartier Hawaii Five-0 !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site