20 fans | Vote

#118 : Feux d'artifice

Titre VO : Fireworks - Titre VF : Feux d'artifice
Diffucion US : 05/04/2007 - France : 14/05/2008
Scénario : Dave Finkel et Brett Baer - Réalisation : Beth McCarthy Miller
Guests : Chris Parnell (Dr Leo Spaceman), Jason Sudeikis (Floyd), Maury Povich (lui-même), Al Rocker (lui-même), Will Arnett (Devon Banks), Mahadeo Shivraj (Vendeur), Brendan Walsh (Chef de plateau), Matt Dickinson (Matt), Evan Harrington (Roy), Stu Richel (Producteur), Kissy Simmons (Sally Hemings), Kay Cannon (Femme), Dave Finkel (Mari), Maulik Pancholy (Jonathan) et Keith Powell (Toofer

Jack et Kenneth travaillent ensemble quand Jack découvre qu'un autre cadre de NBC veut prendre son poste. Dans le même temps, Pete et Liz tentent de se faire à leur nouvelle vie en tant que colocataires, et Tracy apprend qu'il est un descendant de Thomas Jefferson.

Popularité


5 - 2 votes

Plus de détails

Liz rencontre Floyd dans la rue pendant qu’elle achète son Hot Dog, elle très surprise de le voir entrer dans une église.

Jack présente Jason Banks, le vice président des actualités sur la côte ouest, en visite dans les studios, à Liz, qui lui confie qu’il adore son spectacle, mais Jack se méfie beaucoup de lui se demandant pour quelle raison il est à New-York.

Tracy arrive incognito au TGS, portant un béret et des grosses lunettes de soleil pour échapper à une citation à comparaitre pour un procès de paternité. Mais il sera assigné puisque l’huissier faisait partie des auteurs…

Jack a donné mission a Jonathan d’espionner Banks, il va le surprendre en train de draguer Kenneth…ce qui va inquiéter encore plus Jack qui le sent encore plus puissant du fait qu’il soit gay. Jack  va donc utiliser Kenneth pour piéger Banks en commençant par lui offrir deux tickets pour « Chorus line » pour le soir même.

Pendant ce temps, Tracy est chez le Docteur Spaceman pour faire le test ADN, et s’inquiète surtout de savoir s’il vont lui trouver pleins de maladies…

Pete qui a emménagé chez Liz doit supporter d’écouter sa vie sentimentale, ne cessant de parler de Floyd et du fait qu’il ait été à l’église un mardi en plein milieu de la journée. Pete va finir par lui dire que l’amour c’est comme un oignon : tu l’épluches, couches puantes, couches puantes, jusqu’à ce qu’on pleure sur l’évier…

Kenneth atterrit dans l’appartement de Banks ne se doutant pas une seule seconde des arrières pensées de celui-ci, même s’il lui offre un verre en peignoir de bain. Mais Banks aussi va tenter de piéger Jack en utilisant Kenneth.

Spaceman vient annoncer dans la loge de Tracy que le test de paternité est négatif, mais va surtout lui déclarer qu’il est un descendant direct d’un ancien Président des Etats-Unis, Thomas Jefferson…Tracy est choqué d’être un « Blanc »…

Banks attend Jack dans son bureau pour lui annoncer qu’il est gay et qu’il veut surtout son poste. Jack lui dira qu’il n’a vraiment pas peur de lui, et qu’il en ressortira vainqueur à la réunion du comité.

Pendant ce temps, Liz va suivre Floyd jusqu’à l’église pour savoir ce qu’il peut bien faire. Elle va découvrir qu’il organise des réunions pour les alcooliques anonymes…Elle va apprendre qu’il est sobre depuis 4 ans et surtout qu’il vient de rompre avec sa petite amie….

Liz va inviter Floyd chez elle pour regarder un film, l’informant qu’il y aura Pete, Floyd acceptera sachant qu’il est là, parce que c’est contraire au règles du groupe des alcooliques anonymes de sortir ensemble, Liz va pas oser lui dire qu’elle le suivait et le laisser continuer à croire qu’elle est alcoolique…

Le lendemain Liz et Floyd se réveillent dans le canapé, se rapprochant de plus en plus Floyd s’esquiver une nouvelle fois, pour ne pas enfreindre les règles, Liz va finir par tout lui avouer et lui dire qu’elle l’espionnait parce qu’il lui plait beaucoup. Floyd se sentira trahi…

Durant la réunion, Jack, en l’absence de Liz va proposer une émission rendant hommage au Rockefeller Center avec des feux d’artifice, ce qui va beaucoup plaire au comité. Jack savoure sa victoire contre Banks…

Liz tentera de se faire pardonner auprès de Floyd en lui révélant des détails très personnels sur sa vie privée et finiront par échanger leur premier baiser…

30 Rock

118 – Feux d’artifice

Transcript by Maluzo - Posted on HypnoSeries

© NBC.

 

 

Dans la rue

Floyd : Salut.

Liz : Salut.

Floyd : Une pause Hot dog, hein ?

Liz : J'en mange pour les occasions spéciales.

Floyd : Quelle est l'occasion spéciale ?

Liz : J'ai décidé d'en manger un.

Floyd : D'accord.

Liz : Vous allez par là ?

Floyd : Non, je vais là, en fait. A plus tard.

Liz :  D'accord, au revoir.

Vendeur de  hot dog :  Aller à l'église un mardi ? Il a pourtant l'air normal.

Liz : Je sais.

 

Studio

Jack : Et voici Kenneth, l'un de nos grooms. Voici Devon Banks, notre vice-président des actualités sur la côte ouest, du Web, et des relations avec les parcs d'attractions. Devon, vous devriez être prudent, Kenneth pourrait prendre votre boulot un jour.

Devon : Ou le vôtre, Jack.

Kenneth : Ou le sien !

Jack : Continuons...

Plateau

Pete : Bonjour. Mes notes.

Liz : Pourquoi on porte la même tenue ? Tu m'as vue quitter l'appart ce matin.

Pete : Je t'ai vue la mettre et je l'ai trouvée sympa.

Liz : Tu vas rester longtemps avec moi ?

Pete : Indéfiniment.

Jack :  Liz, je voulais vous présenter Devon Banks. Il vient de L.A. Devon, voici Lemon.

Devon :  J'adore le spectacle .

Liz : merci.

Devon : Je dois y aller. Merci pour la visite. Vous les gars... vous êtes les vrais héros.

Jack : Il rajeunissent chaque année. Ces vauriens qui pensent pouvoir descendre Jack Donaghy.

Liz : Vous êtes inquiet à propos de ce type ?

Jack :  Banks est à New York pour une raison, et je compte bien le renvoyer à Los Angeles.

Liz : Super, si ça devient une confrontation, vous pourrez la régler en parlant comme ça.

Jack : C'est pas un flemmard, ce Banks. Il est à l'origine des sitcoms de dix secondes sur le net. Je suis sûr qu'il est là pour éblouir le vieux avec ses idées d'épisodes sur le web, mais j'ai aussi des idées, Lemon.

Liz : Comme quoi ?

Jack :  Quelque chose de grand. Un programme spécial en direct avec des feux d'artifices. Ils peuvent faire des formes maintenant. Une fois, j'ai vu un chapeau de cowboy.

Liz : Mon gars, faudra faire mieux que ça, pourtant.

Jack : Vous avez peut être raison. Occupez-vous de ça, Lemon. Ces blagues que vous avez écrites pour mon collecteur de fonds Mitt Romney, étaient excellentes.

Liz : Ce n'était pas des blagues. C'était un appel pour un retour au bon sens et à la décence.

Jack :  Peu importe, ça nous a fait rire.

Salle des scénaristes

-On devrait faire un sketch sur des enlèvements commis par des aliens. Comme une classe Lamaze à Roswell. Lamazewell.

Franck : Mec, c'est pour quoi faire ce chapeau ridicule et ces lunettes ?

Tracy : Je suis incognito. Un gars essaie de m'avoir avec une citation à comparaître pour un procès en paternité. Mais le gosse n'est pas de moi.

Franck : Et comment tu le sais ?

Tracy : Parce que je me souviens de cette fille, et que c'est impossible. Je ne suis pas descendu de ma caisse, Et elle n'est jamais sortie de sa cabine de péage !

Franck : D'accord.

-Remettons nous au travail, les gars. Que pensez-vous d'un sketch sur Bill Clinton qui mange des hamburgers ?

Franck : Ça craint. Il date de quand, 1992 ?

-Qu'est-ce que j'y peux ? Je ne suis pas auteur comique. Monsieur Jordan... ...vous êtes assigné…

Générique

Jack :  Plus j'y pense, plus je suis enthousiaste à propos de ces feux d'artifice.

Liz : Il vaudrait mieux ne pas trop se hâter pour ça. Je vais réfléchir à d'autres trucs que vous trouverez certainement mieux.

Jack :  Ce que je dis, c'est que c'est ça que nous présenterons à la réunion, Lemon: du spectacle. C'est ce que veulent les gens. Les Romains le savaient. Louis XIV le savait. Wolfowitz le sait.

Jonathan : Monsieur Donaghy. Comme convenu, j'ai espionné monsieur Banks. Et il y a quelque chose que vous devriez savoir.

Banks : Alors... Vous jouez pour quelle équipe ?

Kenenth : Ce n'est pas vraiment une équipe. C'est juste un groupe de garçons qui aiment faire de la gymnastique.

Banks : Vous savez... Je vais rester en ville quelque temps. Peut être qu'on pourrait... se voir.

Kenneth : Sapristi, vous êtes sympathique !

Jack : Bon dieu. Devin est homo. Il est encore plus puissant que je pensais.

Liz : Vous devriez le séduire pour qu'il vous dévoile tous ses projets secrets.

Bureau de Jack 

Kenneth : Alors monsieur Donaghy, comment puis-je vous être utile ?

Jack : J'ai entendu dire que tu discutais avec mon collègue Devin Banks. Il t'a dit pourquoi il est venu à New York ?

Kenneth : Non, monsieur, on a seulement parlé d'Anderson Cooper.

Jack :  Fais plus ample connaissance. Parle lui de tes idées de programmes. Il a débuté en tant que groom, tout comme toi.

Kenneth : Vraiment ? Comme moi !

Jack :  Dis lui ce qu'il faut, pose lui les bonnes questions, Je suis sûr qu'il peut t'ouvrir des portes.

Kenneth : Ok. Quel genre de questions ?

Jack :  Je les rédigerai pour toi. Appelle le, dis lui que tu as deux tickets pour "Chorus Line" ce soir. As-tu déjà utilisé de l'auto-bronzant ?

Cabinet Médical

Tracy : Docteur Spaceman, quand ils examineront mon ADN, ils pourront me dire quelles maladies je vais avoir, ou m'aider à retrouver mon code bancaire ?

Spaceman : Absolument. On peut faire ce que l'on veut de la science. Je vous tiendrai au courant dès que j'ai les résultats.

Tracy : Je les connais déjà. Ce gosse n'est pas de moi. C'est fou de penser pouvoir régler les questions de paternité en plongeant une femme dans l'eau, jusqu'à ce qu'elle admette avoir tout inventé.

Spaceman : C'était une autre époque, les années 60.

Chez Liz 

Liz :  Il allait à l'église en plein milieu de la journée un mardi. Qu'est-ce que tu en penses ?

Pete : Il a probablement tué quelqu'un, et trouvé dieu pendant qu'il était en prison.

Liz : Il vient peut être de se convertir ? On passera nos samedi soir dans Central Park à essayer de "sauver" des skateurs homos. J'aimerais juste que les gens disent quand on les rencontre : "Salut, je suis ça et ça. Voilà toutes les choses bizarres sur moi."

Pete : Ça ne marcherait jamais. Si j'avais dit à ma femme au lycée : "Salut, je vais perdre tous ces beaux cheveux, et péter pendant mon sommeil pendant les 20 prochaines années", elle ne m'aurait jamais épousé. L'amour c'est comme un oignon : tu l'épluches, couches puantes après couches puantes, jusqu'à ce que tu... pleures sur l'évier.

Liz : C'est pas mon pull-over ?

Pete : Désolé.

Hôtel de Banks

Kenneth : Et j'ai une idée pour un spectacle à propos d'un enseignant appelé "Art". Je l'ai appelé "Art School." Et une sur un Juif qui ouvrirait un salon de dégustation de glaces. Celui-là s'appellerait :  "Les glaces Cohen". Et une série sur deux flics : l'un nommé "Cash" et l'autre "Carry". Je n'ai pas encore de titre pour celle là.  Il y a aussi....

Banks : Je peux t'offrir un verre ? J'ai du champagne, de la vodka, de l'absinthe...

Kenneth :  Un punch, s'il vous plait.

Banks : D'accord. Tu m'excuses. Je vais me glisser dans quelque chose de plus confortable.

Kenneth : Comme dans les films ! Donc, monsieur Banks... Qu'est-ce qui vous amène à New York ? Juste faire un tour. Sur quels projets travaillez-vous à "court slash long terme" ? C'est une peignoir affreusement court.

Banks : Je sais. J'ai du le couper moi-même. Vous savez, j'étais groom. Et quand j'étais dans le circuit, on se rendait service. Pouvez-vous me rendre service, Kenneth ?

Kenneth : A un ancien groom, évidemment !

Banks : Super. Parlez-moi de Jack Donaghy.

Loge de Tracy 

Spaceman : Tracy, j'ai les résultats de votre test ADN. Je suis très sévère en ce qui concerne la confidentialité docteur/patient... Je vais donc vous demander à tous les 3 de garder ça pour vous.

Tracy : Quel est le verdict, Doc ?

Spaceman : Bonne nouvelle. Vous n'êtes pas le père de cet enfant. Cependant, d'après ma base de données ADN, vous êtes un descendant direct de notre troisième président.

Tracy : Jasper Buceman ?

Spaceman : Non, Tracy. Notre troisième président. Thomas Jefferson.

Tracy : Jefferson ?

Toofer : Pas possible.

Tracy : Ouais, ce mec était blanc.

Franck : Ouais, mais ce mec s'est tapé des poulettes noires. Je suis surpris de pas être un descendant.

Spaceman ! Ces résultats d'ADN montrent que génétiquement, vous êtes principalement blanc.

Tracy : C'est ridicule. Je ne peux pas être blanc. Toute ma personnalité est basée sur une analyse profonde des différences entre noirs et blancs.

Bureau de Jack 

Jack : Que puis-je faire pour toi ?

Banks : Je pense qu'on a dépassé ça, Jack. Soyons honnêtes l'un envers l'autre. Je commence. Je suis homo et je veux votre boulot.

Jack : Je suis aussi direct que vous êtes homo, et je laisse des particules de types comme vous sur mon chemin. Je n'ai pas peur de vous.

Banks : Vous devriez.

Jack : Voyons ce qui ressortira de la réunion.

Banks : Ouais... Faisons ça. A propos, un petit moineau en veste de groom m'a dit que vous n'avez rien. Vous chutez.

Jack : Non, Devin. Ça ne m'arrive jamais.

Stand de hot dog

-Vous plaisantez ? Vous mangez trop de hot dogs. Je vous en prie, je suis inquiet. J'ai recopié cet article sur le sel pour vous.

Liz : D'accord. Mais je donnerai ça au solutionneur des problèmes de la Fox. C'est quoi, un cours sur la bible ?

Floyd : Excusez-moi une seconde. Je ne savais pas que vous veniez ici.

Liz : Je ne suis pas venue depuis super longtemps. Mais, oui, mes parents m'y emmenaient toutes les semaines.

Floyd : Bon retour.

Liz : Merci.

Floyd : Vous agissez au mieux. Allez-y, prenez un siège. Très bien. Commençons. Bonjour, je m'appelle Floyd et je suis alcoolique.

-Bonjour, Floyd.

Floyd : Ça fait 4 ans depuis mon dernier verre. Mais je viens de rompre avec ma petite amie, donc je suppose qu'aujourd'hui, je parlerai de mes problèmes avec les femmes et la confiance. La malhonnêteté de mon père...

Bureau de Liz 

Pete : Tu es restée ?

Liz : Pete, tu ne comprends pas. Il est allé au charbon. C'était comme espionner la séance de thérapie de quelqu'un. C'était génial.

Pete : Ouais, c'est pas bien.

Liz : J'ai l'impression de le connaître depuis toujours. Son père était affreux. Affreux. Il a raconté la fois où il a essayé de faire des toasts pour sa mère quand il était gamin, et il a commencé à pleurer Je l'aime.

Pete : Quel est ton plan ? Qu'est-ce que tu vas faire ? Tu vas prétendre être une alcoolique le reste de ta vie ?

Liz : Je n'en sais rien, d'accord ? Un jour après l'autre, Pete. Je vais faire face un jour après l'autre.

Accueil

Jack : Je veux que tu me racontes tout ce qui s'est passé hier soir.

Kenneth : Le rideau s'ouvre sur un groupe de danseurs du "chorus line" de 1970...

Jack : Arrête-ça. Je ne parle pas du spectacle. Je t'ai envoyé voir Banks pour une seule raison : obtenir des informations. Pourquoi tu lui as raconté n'importe quoi ?

Kenneth : Désolé, monsieur. J'ai dû parler tout le temps pour l'empêcher de mettre ses doigts dans ma bouche.

Jack : Tu es le plus mauvais appât homos que j'ai jamais vu.

Kenneth : Vous m'avez utilisé ?

Jack : Pour la télévision. Je t'ai humilié pour la télévision.

Kenneth : Comme lorsque cet homme a utilisé une retransmission pour vendre illégalement ce concert des Doobie Brothers!

Jack : Excatement. Et il faut que je t'humilie à nouveau. J'ai une réunion très importante qui arrive et Banks ne doit pas être là.

Kenneth : Et vous voulez que je le tue.

Jack : Non. J'ai besoin de toi pour le distraire. Assure toi qu'il ne quitte pas sa chambre d'hotel demain matin.

Kenneth : Je m'en charge. Comme Sidney Bristow dans Alias, j'utiliserai ma sexualité comme une arme. Au maquillage !

Jack :  pssst ! Lemon, c'est sûr. Banks veut me descendre. Jeudi 8 H. Vous êtes prête ?

Liz : Oui, j'ai bossé dessus toute la semaine.

Jack :  Je ne sais pas ce qui s'est passé dans votre vie pour que vous développiez un sens de l'humour pareil à un mécanisme. C'est peut être à cause d'un appareil dentaire ou de chaussures orthopédiques. Mais de toutes façons, je suis heureux de vous avoir.

Salle des scénaristes

Tracy : Je ne peux pas jouer ce sketch !

Franck : Quoi ? Pourquoi ?

Tracy : Parce que le criminel ne peut pas être blanc. C'est une représentation négative de mon peuple !

Toofer : Tracy, tu n'es pas blanc.

Tracy :  Je ne sais plus qui je suis ! Il y avait un homme noir en moi depuis longtemps, maintenant, il y a aussi un homme blanc. C'est comme un public pour le concert de Bobby McFerrin !

Toofer : Tu devrais être honoré d'être un descendant de Thomas Jefferson.

Tracy : Evidemment que tu dirais ça. Tu voudrais être blanc.

Toofer : Comment oses-tu ? Je sais ce que c'est d'être fier de son héritage. Mon arrière arrière arrière grand-père était l'un des quelques hommes noirs à avoir atteint le rang d'officier pendant la guerre civile. C'est une photo de lui serrant la main à Ulysses S. Grant.

Franck : Laisse moi voir ça. Je crois qu'il serre la main à Robert E. Lee. Mec, il a combattu pour le Sud. T'es parent avec un officier noir Confédéré. C'est le bordel.

Tracy : Tu vois ? Maintenant tu sais ce que je traverse.

Franck : Tu crois que les autres noirs sont des prisonniers ?

Plateau 

Pete : Notre programme pour Jack pourrait se faire pendant les vacances.. Qu'est-ce qu'il reste en avril ?

Liz : La fête des arbres, le Marathon de Boston et l'anniversaire d'Hitler.

Pete : Donc...tu as le choix.

Floyd : Je peux vous parler une seconde ?

Liz : Oui.

Floyd : Désolé de faire ça au boulot, Je voulais juste m'assurer que vous alliez bien. Vous n'étiez pas à la réunion aujourd'hui.

Liz : Je vais bien.

Floyd : D'accord. Je veux vous apporter mon soutien. Si vous avez besoin de parler à quelqu'un, je serais plus qu'heureux de vous emmener boire un café.

Liz : Vous avez le temps, là ?

Floyd : Bien sûr.

Tracy en train de rêver…

-D'accord, Tracy. J'ai les résultats ADN. Vous êtes prêt à découvrir qui est votre père biologique ?

Tracy : Je crois que oui.

-Accueillez votre père, Tom.

Tracy : Je te hais, Thomas Jefferson ! Je ne sais plus qui je suis !

-C'est un chien. C'est un chien.

-Sally Hemings dit que vous êtes un chien, Thomas Jefferson.

Tom (jack) Ce n'est pas grave, Maurence. Je suis là pour toi, Tracy Jordan. J'ai chevauché un cheval depuis le paradis pour te dire une chose importante. L'Amérique, que j'ai créée... que j'ai créée, est un grand pays, puisque nous ne nous encombrons pas de notre passé. Accepte qui tu es, Tracy Jordan. Et que la force soit avec toi.

A l’extérieur

Liz : Je n'avais jamais vu autant de choses sortir d'un pigeon !

Floyd : Je crois qu'il était malade. Ou peut être que ce petit gars avait mangé une cigarette.

Liz : Est-ce que vous voulez venir ? Mon ami Pete crêche chez moi, et on a décidé de faire ce truc : chaque soir on regarde un des films du top 100 d'AFI.(Américan Film Institute)

Floyd : Combien en avez-vous déjà vus ?

Liz : J'ai seulement vu "Star Wars" et "Tootsie", donc on arrête pas de regarder ces deux-là encore et encore.

Floyd : Je suis partant. Mais seulement parce que votre ami sera là. Sinon ce serait trop tentant de transformer ça en...rencard.

Liz : Qu'est-ce que vous voulez dire ?

Floyd : Depuis qu'on fait partie du même groupe, on ne peut plus sortir ensemble. C'est contraire aux règles.

Liz : D'accord, mais ce n'est pas une de ces règles du style :  " Ne marchez pas entre les voitures du métro ", ou toutes les personnes sympa le font quand même ?

Floyd : Liz, j'ai besoin de ces règles. La dernière fois que j'ai bu, j'ai fait le commercial dans la rue pour "Tarzan sur glace".

 Liz :  Aïe.

Floyd :  Ouais. Et je ne l'avais même pas vu.  

Liz : Donc, vive les règles.

Floyd :  Ouais. J'amènerai le popcorn.

Hotêl de Banks

Banks : Karaté ! Qu'est-ce que vous faites ici ?

Kenneth : J'étais dans le quartier. Vous voulez que je danse pour vous ?

Banks : Ouais. Ça c'est le business. Touche ta boucle de ceinture. Touche le paon. Fais le paon.

-" Il est maintenat 7H52 "

Banks : 7H52 ? Petite sorcière ! Tu es venu m'hypnotiser. C'est Donaghy qui t'envoie.

Bureau de Jack 

Jack : Où est Lemon, bordel ?

-Je ne la trouve pas.

Appartement de Liz

Floyd :  Bonjour.

Liz : Bonjour.

Floyd : Désolé. J'ai dû m'endormir sur tes jambes.

Liz : Je sais, c'est bizarre. Je n'avais jamais laissé personne mettre sa tête si près de mes pieds auparavant. Tu veux un café ?  Je suis engourdie.

Floyd : Ça va aller ?

Liz : Mes deux jambes sont engourdies.

Floyd : D'accord. On y va. C'est parti. Ça va ? On y va, l'épouvantail. Très sympa cette soirée.

Liz : Je trouve que Tootsie est un film très bien fait. Oui, il est utilisé en exemple pour pas mal de scénarios.

Floyd : Ecoute... j'aimerais vraiment remettre ça, mais je... je ne pense pas que ce soit une bonne idée.

Liz : Floyd, je ne suis pas alcoolique. J'ai menti. Je t'ai suivi dans cette église parce que tu me plais, et je t'ai laissé penser que j'en faisais partie.

Floyd :  Quoi ?

Liz : Je sais. Je sais que j'ai l'air d'une tarée comme Anne Heche, mais si y a un moyen de te faire oublier ça...

Floyd : Non ! J'ai dit des choses là-bas que mes amis ne savent pas.

Liz : Je sais.

Floyd : C'est censé être un endroit sûr !

Liz : Je sais.

Floyd : Ce n'est vraiment pas bien ce que tu as fait !

Pete : Qu'est-ce que tu fais encore là ? Tu n'as pas une réunion avec Jack ?

Liz : Floyd, je suis désolée. Il faut que j'y aille.

Floyd : Non, c'est moi qui part. Je me sens plus trahi et confus que ces gens qui travaillent avec Tootsie.

Bureau de Jack

Jack : Soyez patients avec moi. Désolé.

Banks : Messieurs, madame, si Jack est prêt, J'aimerais vous parler du futur du divertissement. De quoi je parle ? Des snuff movies de célébrités. 571 En temps réel. En exclusivité pour vos portables. -Quoi ? MC Lyte vient de tuer Danny Bonaduce ? Merci, téléphone !

Jack : Ou... des feux d'artifices.

-Quoi ?

Jack :  Banks veut réduire la télévision. Mais Broadcast TV a du succès. On parle de spectacle. Le genre de spectacles qu'on regardait gamin assis sur les genoux du voisin. Les inaugurations, le Super Bowl, les Oscars. C'est pour ça que nous avons choisi la télévision en premier lieu. Voilà pourquoi je vous propose... Un hommage au Rockefeller Center avec des feux d'artifice !

-Vous pouvez avoir ces feux d'artifice qui forment un chapeau de cowboy ?

Jack : Evidemment. Merci beaucoup. Merci pour votre patience.

-Monsieur Donaghy, Liz Lemon au téléphone.

Jack : Ne vous embêtez pas à venir, Lemon. Vous ne faites plus partie du projet. Je le ferai sans vous.

Liz :Je suis vraiment désolée. Je vous ai parlé du gars aux fleurs...

Jack :  Je n'ai pas le temps. Vous avez montré vos priorités. J'espère qu'il vaut le coup.

Salle des scénaristes

Franck : J'ai trouvé une bio sur tes ancêtres. Ça s'appelle : "les monstres confédérés : Le désastre de Tobias Spurlock".

Tracy : Yo, Toof, comment ça va ?

Toofer : Pas bien. La grange dans laquelle John Wilkes s'est caché appartenait à Tobias Spurlock.

Tracy : Ecoute. Dans mon rêve, Jefferson m'a dit un truc vraiment stupéfiant. Ce qui compte n'est pas qui tu étais, mais qui tu es maintenant.

Franck : Non, Toofer. Soumets toi à ton héritage. Tue Tracy.

Tracy : Laisse moi te balancer quelque chose. Je suis venu avec une idée de film sur tout ça. Et je veux que tu l'écrives.

Toofer : D'accord, c'est quoi ?

Tracy : C'est l'histoire de Thomas Jefferson, mais on va le faire à la Norbit, je jouerai tous les rôles.

Toofer : Ça a l'air marrant.

Tracy : Ce n'est pas une comédie. C'est un drame.

Bureau de Floyd

Liz : Je suis vraiment désolée de ce que j'ai fait, et je sais que tu ne peux pas me pardonner. Mais pour que les choses soient dites... voilà tous mes plus vilains secrets. J'ai été repoussée sexuellement pas par un mec, mais par deux, qui ont fait ensuite l'école du cirque. Je deviens super nerveuse dès que j'entends un aspirateur, parce que quand j'étais gosse, ma mère mettait en marche l'aspirateur pour couvrir le son des disputes qu'elle avait avec mon père. C'est pour ça que je le passe rarement dans mon appart. En fait...jamais. J'ai déjà mangé trois donuts depuis ce matin. Une fois au lycée, j'ai fait dans mon pantalon dans un Country Steaks pendant un buffet gratuit, et je ne suis pas partie avant d'avoir fini ma 2ème assiette de crevettes. Il y a quelques mois, j'ai eu un rencard avec mon cousin. Je suis un désastre. Il y a 80% de chance qu'aux prochaines élections je dise à tous mes amis que j'ai voté pour Barack Obama, mais j'aurai secrètement voté pour John McCain. En voilà un autre... quand j'étais gosse, je mettais ma chemise de nuit la plus extravagante, ensuite je mélangeais du soda orange avec de la crème dans un verre de champagne, et je m'asseyais dans le noir pour regarder "La croisière s'amuse". Depuis, j'ai d'étranges fantasmes sexuels sur Gopher de "La croisière s'amuse". Et...j'ai menti. J'ai mangé cinq donuts aujourd'hui. Voilà. Maintenant on est quitte.

Floyd : Tu sais, le Roomba est une bonne alternative à l'aspirateur.

Liz : Merci, c'est un bon conseil.

Floyd : Et dans l'intérêt de la vérité, j'ai aussi des fantasmes à propos de Gopher. Par contre moi, c'est dans Caddyshack.

Liz : C'est logique c'est un très bon danseur.

Plateau 

« Bienvenue à l'hommage du Rockefeller Center ! Tout de suite sans plus de cérémonie, trois heures de feux d'artifice ! »

Floyd : Quoi, des feux d'artifice ? En plein centre ville ?

Liz : Un jour qui n'est pas le 4 Juillet ? Ça va effrayer beaucoup de gens.

-Monsieur, le maire.

Jack : Arrêtez tout !

Liz : Non…Oh Le chapeau de cowboy !

30 Rock

118 – Fireworks

Transcript by Maluzo - Posted on HypnoSeries

© NBC.

 

 

Outside

Floyd : Hey.

Liz : Hey.

Floyd : Wow. Hot dog times, huh?

Liz : I only eat them on special occasions.

Floyd : What's the special occasion?

Liz : I decided to eat one. Fair enough. You going this way?

Floyd : Uh, no, I'm going in here, actually. I'll see you later.

Liz : -Okay, bye.

Hot dog seller : Church on a Tuesday? But he seemed so normal.

Studio

Jack : And, uh, this is Kenneth, one of our pages. Kenneth, this is Devin Banks, our Vice President of West Coast News Web Content and Theme Park Talent Relations. Hey, Devin, you better watch out,|Kenneth might take your job one day.

Devon : Or your job, Jack.

Kenneth : Or his job!

Jack : Why don't we just, uh—Devin-

-Yeah.

***

Pete : Morning My notes.

Liz : Ugh, dude, how can we be|wearing the same outfit? You saw me leave|the apartment this morning.

Pete : saw you put it on and|I thought it looked nice.

Liz : How long are you staying with me?

Pete : Indefinitely.

Liz : Huh.

Jack : Liz, I want you to meet Devin Banks. He's in from L.A. Devin, this is Lemon.

Devon : Hi.

Liz : - Hi.

Devon : Love the show.- Thank you. Look, I gotta go Thanks for the tour. You guys... you're the real heroes.

Jack : They get younger every year. These punks who think|they can take down Jack Donaghy.

Liz : You're worried about that guy?

Jack : Banks is in New York for a reason,|and I intend to send him back to L.A.

Liz : Wow, if this turns into a showdown,|you guys could settle it with a talking like this contest.

Jack : Banks is no slouch. He pioneered the concept of ten second internet sitcoms. I'm sure he's here to dazzle the old men with his webisode ideas, but I have ideas too, Lemon.

Liz : Like what?

Jack : Something big. A live television special with fireworks. They can do shapes now. One time, I saw a cowboy hat. Boom, boom, boom.

Liz : Boy, you're gonna need more than that though.

Jack : Maybe you're right. I want you on this, Lemon. Those jokes you wrote for my Mitt Romney fundraiser, they were top-notch.

Liz : Those weren't jokes. That was an appeal for a return to common sense and decency.

Jack : Well, it got big laughs.

 Scenarists room

Franck : Yeah, we should do a sketc about alien abductions.

-Yeah. Like a Lamaze class in Roswell.

Franck : Lamazewell. Dude, what's with|the ridiculous hat and glasses?

Tracy : I'm incognito. Some dude is trying to slap me|with a subpoena for a paternity suit. But the kid ain't mine.

Toofer : How do you know it's not your child?

Tracy : 'Cause I remember that girl and it's impossible. I never got out of my car and she never got|all the way out of her tollbooth!

-Okay. Let's get back to work, guys. How about a sketch|about Bill Clinton eating hamburgers?

Franck : That stinks.|What is this, 1992?

-Eh, what do you want from me? I'm not a comedy writer.

Franck : Wha--?

- Mr. Jordan... you've been served.

 

Generique

Studio

Jack : You know, the more I think about it, the more jazzed I'm getting|about these fireworks.

Liz : Maybe don't pitch the fireworks thing right away. I'm gonna come up with a couple other thing I think you'll like better.

Jack :Well, what I'm saying is, }that is what we're selling at the pitch meeting, Lemon: spectacle. It's what people want.|The Romans knew it. Louis XIV knew it.|Wolfowitz knows it.

Jonathan : Mr. Donaghy. As instructed,I was spying on Mr. Banks. And there's something|you should know….

“So... what team do you play for? Oh, it's not really a team. }It's just a bunch of guys who like doing gymnastics. You know... I'm gonna be in town for a little while. Maybe we could... get together. My, you're friendly!”

Jack :Good God. Devin is gay. He's even more powerful than I thought.

Liz : Maybe you should seduce him and get him to tell you all his secret plans.

Jack office

Kenneth : So Mr. Donaghy, what can I do for you?

Jack : heard you were talking|with my colleague Devin Banks. Did he tell you|why he was in New York?

Kenneth : No, sir, we just talked about Anderson Cooper mostly.

Jack : You should get to know Devin. Tell him all of your television ideas. You know, he started off as a page just like you.

Kenneth : Really? So did I!

Jack : You say the right things,|ask him the right questions, I'm sure he could open some doors for you.

Kenneth : Okay. What kinds of questions?

Jack : I'll write them down for you. You call him, tell him you got two tickets for A Chorus Line for tonight. And, uh...Kenneth... Have you ever used bronzer?

Cabinet medical

Tracy : Dr. Spaceman, when they check my DNA, will they tell me|what diseases I might get or help me to remember|my ATM pin code?

Spaceman : Absolutely. Science is whatever we want it to be. I'll let you know as soon as I have the results.

Tracy : I already know the results. The kid is not mine.

Spaceman : Boy, it's crazy to think we used to settle questions of paternity by dunking a woman in water until she admitted she made it all up. Mm...different time, the '60s.

Liz home

Liz : But he was going to church in the middle of the day on a Tuesday. What do you think that means?

Pete : It means he probably murdered someone and found God while he was in jail.

Liz : Maybe he's born-again? Ugh, boy. We'll spend our Saturdays in Central Park|trying to "save" gay rollerbladers. I just wish people would tell you|immediately when you meet them, Hi, I am so and so.|Here's all the weird stuff about me."

Pete : Ah, that would never work. If I told my wife in college, "Hey, I'm gonna lose all this beautiful hair and fart in my sleep for the next 20 years," she never would have married me. Love is like an onion, and you peel away layer after stinky layer until you're just...|weeping over the sink.

Liz : Is that my sweatshirt? Hey!

Pete : Oh...sorry.

Liz : No, no-- Ugh!

Hotel

Kenneth : And I have an idea for a show about a teacher named Art. I call that one "Art School." And one about a Jewish guy who opens an ice cream parlor. That one's called "Ice Cream Cohen." And a drama about two cops, one named Cash and one named Carry. I don't have a title for that one. But then also…

Devon : Kenneth. Can I offer you a libation? I have champagne, vodka, absinthe---

Kenneth : Fruit punch, please.

Devon : Right. You'll excuse me. I'll go slip into something a little more comfortable.

Kenneth : Like in the movies! So Mr. Banks... what brings you to New York?

Devon : Oh, just making the rounds.

Kenneth : Hmm. What projects are you working on near-slash-long term? Oh my. That's an awful short robe.

Devon : I know. I had to cut it down myself. Oh, Kenneth. You know, I was a page. And when I was in the program,|we'd give each other a hand. Can you give me a hand, Kenneth?

Kenneth : For a fellow page, anything!

Devon : Great. Tell me about Jack Donaghy.

Tracy Loge

Spaceman : Tracy, I have the results of your DNA test. Now, I'm very serious about doctor/patient confidentiality... so I'm gonna have to ask at all four of us keep this to ourselves.

Tracy : What's the verdict, Doc?

Spaceman : Good news. You are not the father of that child.

Yeah

Spaceman :  However, according to my DNA database, you are a direct descendant of our third president.

Tracy : Jasper Buceman?

Spaceman : No, Tracy. Our third president.|Thomas Jefferson.

Toofer : Jefferson? Not possible.

Tracy : Yeah, that's a white dude.

Franck : Yeah, but that guy was into black chicks. I'm surprised I am not a descendant.

Spaceman : These DNA results show|that genetically you're mostly white.

Tracy : That ridiculous. I can't be white. My whole persona is based|on an in-depth analysis of the differences between|black and white. I gotta call my wife.

Jack office

Jack : Devin. What can I do for you?

Devin : I think we're way past that, Jack. Let's be honest with each other. I'll go first. I'm gay and I want your job.

Jack : Devin, I'm straighter than you are gay and I leave particles of guys|like you in my wind. I'm not afraid of you.

Devin : Yeah, well, you should be.

Jack : Lets just see how little shakes out in the meeting.

Devin : Yeah... let's. Oh, by the way, a little slim-waisted birdie in a page jacket told me you got nothing. You're going down.

Jack :  No, Devin. I don't do that.

Outside

Seller’s hot dog : No, no, no.

Liz : Are you kidding me?

Seller’s hot dog :  You eat too many hot dogs. Please, I am concerned. I copied this article on sodium for you.

Liz : Fine. But I will be reporting this|to the Fox Problem Solvers.

Liz following Floyd…

Liz : Oh, boy. What is this, Bible study?

Floyd : Excuse me one second. Hey  ! I didn't know you came here.

Liz : Oh, well, I haven't been in a super long time. But, yeah, my parents used to make me go every week.

Floyd : Wow. Well, welcome back.

Liz : Thanks.

Floyd : You're doing the right thing. Go ahead, have a seat. Okay, everybody. Let's get started. Hi, my name is Floyd and I'm an alcoholic.

-Hi, Floyd.

-Hi, Floyd. Uh...

Floyd : It's been four years since my last drink. But I just broke up with my girlfriend, so I guess today I'll be talking about my issues with women and trust. The dishonesty that my dad...

Liz Office

Pete : You stayed?

Liz : Pete, you don't understand. He was pouring his guts out. It was like eaves dropping on somebody else's therapy. It was great.

Pete : Yeah, that's not okay.

Liz : But I just feel like|I've known him forever now, you know? I mean, his father was awful. Awful. And he told this story|about trying to make French toast for his mom when he was a kid|and he started crying! I love him.

Pete : Liz, what is your plan here? What are you gonna do? You're gonna fake being an alcoholic for the rest of your life?

Liz : I don't know, okay? One day at a time, Pete. I'm gonna take it one day at a time.

Studio

Jack : I want you to tell me everything that happened last night.

Kenneth : The curtains open on a group of chorus line dreamers in 1970s leotards-- Five, x--

Jack : Stop that. I'm not talking about the show. The only reason I sent you to Banks was to get information. Why were you telling him anything?

Kenneth : I'm sorry, sir. I had to keep talking just to stop him from putting his fingers in my mouth.

Jack : Kenneth, you are the worst gay bait ever.

Kenneth : You used me?

Jack : For television. Kenneth, I humiliated you for television. Like on What's Happening when that man used Rerun to bootleg that Doobie Brothers concert!

Kenneth : Exactly.

Jack : And I need to humiliate you again. I got a very important meeting coming up and Banks cannot be there.

Kenneth  : And you want me to kill him.

Jack : No. I need you to distract him. You gotta make sure he doesn't leave that hotel room tomorrow morning.

Kenneth : I'll do it. Just like Sidney Bristow on Alias, I'll use my sexuality as a weapon. To the wig shop!

Jack : Psst, Lemon! Lemon, it's on. Banks is gunning for me. 8:00 a.m., Thursday. Are you ready?

Liz : Yeah, I've been working on it all week.

Jack : I don't know what happened in your life that cause you to develop a sense of humor as a coping mechanism. Maybe it was some sort of brace or corrective boot you wore during childhood. But in any case, I'm glad you're on my team.

Tracy Loge

Tracy : I can't do this sketch!

Franck : What? Why?

Tracy : Because you can't have a white dude playing a criminal. That's a negative portrayal of my people!

Toofer : Tracy, you're not white.

Tracy : I don't know who I am anymore! here's been a black man inside of me for a long time, now there's a white guy up in here too. It's like the audience for a Bobby McFerrin concert up in here!

Toofer : Tracy, you should be honored to be a descendant of Thomas Jefferson.

Tracy : Of course you would say that. You wish you were white.

Toofer : Wh--how dare you? I happen to know what it means to be proud of one's heritage. My great-great-great grand father was one of the few black men who had achieved an officer's rank during the Civil War. This is a picture of him shaking hands with Ulysses S. Grant.

Franck : Yeah, let me check that out. I think he's shaking hands with Robert E. Lee. Dude, your relative fought for the South. You're related to a black Confederate officer. That's messed up.

Tracy : See? Now you know what I'm going through.

Franck : Do you think these other black guys|are his prisoners or what?

Studio

Pete : Maybe Jack's special could|be based on a holiday. What's left in April?

Liz : Arbor Day, the Boston Marathon and Hitler's birthday.

Pete : So...you got options.

Floyd : Hey, Liz? Hi.

Liz : Hi. Hey.

Floyd : Could I-- can I talk to you for a sec?

Liz : Yeah. All right.

Floyd : I'm sorry to do this at work, I just wanted to make sure you were okay. You weren't at the meeting today.

Liz : Oh! No, I'm okay.

Floyd : Okay, good. I just wanna offer my support. If you ever need to talk to someone, I'd be more than happy to take you out for coffee.

Pete :  No…..

Liz : Do you have time now?

Floyd : Sure.

Liz : Okay.

Tracy Loge

Tracy ‘s dream

-All right, Tracy. I have the DNA results right here. Are you ready to find out who your biological father is?

Tracy : I think I am.

-Tracy... Meet your father, Tom.

Tracy : No! I hate you, Thomas Jefferson! I don't know who I am anymore!

-Hey, Maury, he a dog. He a dog.

-Sally Hemings just called you a dog, Thomas Jefferson.

-No matter, Maurence. I'm here for you, Tracy Jordan. I rode a horse all the way from heaven to tell you something important. America, which I invented... which I invented, is a great country because we are not burdened by our pasts. Embrace who you are, Tracy Jordan. And may the Force be with you always.

Outside

Liz : I have never seen so much come out of one pigeon!

Floyd : Yeah, I think it might've been sick. Or maybe the little guy ate a cigarette or something.

Liz : Hey, do you wanna come over? My friend Pete is staying with me and we've decided that we're gonna do this thing where every night we watch one of the AFI top 100 movies.

Floyd : How many have you gone through?

Liz : Well, I only have Star Wars and Tootsie, so we just keeping watching those two over and over.

Floyd  : I'm in. But only 'cause your friend's there. Otherwise it would be too tempting for this to turn into a...a real date.

Liz : What do you mean?

Floyd : Well... Obviously, since we're in the same group, we can never date. It's against the rules.

Liz : Right, but isn't that one of those rules like,|"don't walk between the subway cars," and all the cool people just do it anyway?

Floyd  : Liz, I need the rules. The last time I drank I ended up doing

Liz : So all the rules.

Floyd : - Yeah. But I'll buy the popcorn.

Hotel

Devon : Karate! Karate! Karate!

Toc Toc…

Devon : Kenneth, what are you doing here?

Kenneth : Well, I was in the neighborhood.

Devon : Hmm.

Kenneth : Do you want me to dance for you?

Devon : Yeah. That's the business. Oh, man. Yeah. Touch your belt buckle. Oh, touch the peacock.

“Construction on the Merritt causing slowdowns. Oh, you're a peacock. The time is now 7:52.”

Devon : 7:52? You warlock! You came to entrance me. Donaghy sent you.

Jack Office

Jack : Where the hell is Lemon?

- I can't find her.

Liz appartment

-Hey.

- Oh, hey.

Liz : Good morning.

Floyd :  Good morning. Oh, I'm sorry. I guess kinda fell asleep on your legs.

Liz : I know. It's weird. I've never let anybody put their head that close to my feet before. Um, do you want some coffee? Aaagh. Oh boy.

Floyd : Pins and needles.- Are you all right?

Liz : Aah! Both my legs are asleep.

Floyd : Okay, all right. Here we go. Come on. Hop up. Here we go. All right? Walk it off, scarecrow. That was really fun last night. I, uh... I think Tootsie's a very well-crafted movie.

Liz : Yeah, they use it as an example in all the screenplay books.

Floyd : Oh. Look... I would really love to do this again sometime, but I... You know, I don't think it's a good idea. Bye.

Liz : Floyd, I'm not an alcoholic. I lied. I followed you to that church because I have a crush on you and I let you think that I belonged there.

Floyd : What?

Liz : - I know. know it makes me seem just nut-log Ann Heche crazy, but if there's any way that you could see past it--

Floyd : No! No, that-- I said stuff in there that even my best friends don't know. know. That's supposed to be a safe place!

Liz : I know.

Floyd :  It is extremely not okay that you did that!

Pete : What are you still doing here? Don't you have a breakfast meeting with Jack?

Liz : Oh, oh! Floyd, I'm sorry. I have to go.

Floyd : No, no, no.|No, I'm--I'm going. I feel more confused and betrayed than those people that worked with Tootsie.

Jack office

Jack : Bear with me. Sorry.

Devon : Gentlemen, lady, if Jack's not ready, I'd like to tell you about the future of entertainment. What am I talking about? Celebrity snuff. Reality content. Made exclusively for your mobile phone. Now, what's that? MC Lyte just murdered Danny Bonaduce? Oh, thanks, phone!

Jack :  Or... fireworks.

-What?

Jack : Banks here wants to make TV smaller. But broadcast television is big. It's about spectacle. The kinds of shows we watched as kids sitting on our neighbor's knee. Inaugurations, the Super Bowl, the Oscars. That's why we got into television in the first place. That's why I give you... The Rockefeller Center Salute to Fireworks!

-Can you get those fireworks that look like cowboy hats?

Jack : You sure can. Thank you so much. I appreciate your patience.

-Mr. Donaghy, Liz Lemon is on the phone.

Jack : Don't bother coming in, Lemon. You're off the project. I'll do it without you.

Liz : Jack, I'm so sorry. It's just, you know,I told you about the Flower Guy and—

Jack : I don't have time for this. You've made your priorities clear. I hope he's worth it.

Scenarist room

Franck : I found a biography on your ancestor. It's called, Confederate Monster The Tobias Spurlock Disaster.

Tracy : Yo, Toof, how you doing?

Toofer : Not good. The barn that John Wilkes Booth hid in|belonged to Tobias Spurlock.

Tracy : Well, listen. Dream Jefferson told me some amazing stuff. He said it's not about who you were, it's about who you are right now.

Franck : No, Toofer. Give in to your heritage. Kill Tracy.

Tracy : Let me shoot something at you. I came up with a movie idea about all of this. And I want you to write it.

Toofer : Okay, what's the movie?

Tracy : It's the story of Thomas Jefferson, only thing we're gonna do it like Norbit, where I play all the parts.

Toofer : That's actually hilarious.

Tracy : It's not a comedy. It's a drama.

Toofer : Oh.

Floyd Office

Liz : Hi...um... I'm really sorry about what I did,and I know that you can't forgive me. But just to even things out... here's all of my weird secret stuff. I have been sexually rejected by not one, but two guys who later went to Clown College. I get super nervous whenever I hear a vacuum cleaner because when I was a kid, my mom used to turn on the vacuum to drown out the sound of her and my dad fighting. Which is why I rarely vacuum my apartment. Like...never. I have had three donuts so far today. Uh, once in college, I pooped my pants a little bit at a Country Steaks all-you-can-eat buffet, and I didn't leave until I finished my second plate of shrimp. A couple months of ago I went on a date with my cousin. Wow, I-- I am a mess. There is an 80% chance  in the next election that I will tell all my friends I am voting for Barack Obama, but I will secretly vote for John McCain. Here's one, um...  when I was a kid, I used to put on my fanciest nightgown and then I would mix orange soda and cream soda in a champagne glass and I would sit in the dark and watch The Love Boat. Consequently, I have some weird sexual fantasy stuff about Gopher from The Love Boat. And I...lied. I have had five donuts today. So, um...that's my deal. Now we're even.

Floyd : Liz. You know, the Roomba is a nice, quiet alternative to a vacuum.

Liz : Thank you, that's uh...that's a good tip.

Floyd : And in the interest of full disclosure, I also have a sexual fantasy about Gopher. Except mine's the one from Caddyshack. Well, that makes sense 'cause he's a very good dancer.

 

Liz appartement

On the tv

* Sky rockets in flight * Afternoon at night

Liz : Oh, boy. I really should've been at that meeting.

-Welcome to the Rockefeller Center Salute to Fireworks! Now without further ado, three hours of fireworks!

Floyd :  Wait, fireworks? In Midtown?

Liz : On a day that is not the Fourth of July?

Pete : Oh, my God.

Liz : Oh, boy. That's gonna scare a lot of people.

-Sir, the Mayor.

Jack :  Shut it down! Shut it down!

Liz : Oh, boy. Oh, the cowboy hat.

Kikavu ?

Au total, 7 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

wolfgirl88 
13.07.2021 vers 19h

Daisy2860 
10.02.2018 vers 17h

chrisss37 
Date inconnue

Fiona51092 
Date inconnue

tibo18 
Date inconnue

poupette 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Maluzo 
Ne manque pas...

Livraison de juillet : de nouvelles cartes sont disponibles pour la collection d'HypnoCards !
HypnoCards | Nouvel arrivage !

Activité récente

Acteurs
03.06.2022

Les Acteurs
08.06.2022

Actualités
Call Me Kat avec Cheyenne Jackson est renouvelée pour une seconde saison par FOX !

Call Me Kat avec Cheyenne Jackson est renouvelée pour une seconde saison par FOX !
La comédie de la FOX Call Me Kat avec Cheyenne Jackson (Danny Baker dans 30 Rock) reviendra pour une...

ABC abandonne le projet de comédie avec Alec Baldwin et Kelsey Grammer

ABC abandonne le projet de comédie avec Alec Baldwin et Kelsey Grammer
Le projet de série d'ABC avec Alec Baldwin et Kelsey Grammer, commandée pour 2022, ne verra pas le...

Inédit | Un prince à New York 2 avec Tracy Morgan sur Amazon

Inédit | Un prince à New York 2 avec Tracy Morgan sur Amazon
La suite tant attendue du film Un prince à New York arrive aujourd'hui vendredi 5 mars sur Amazon...

Tina Fey présentera la cérémonie des Golden Globes à NY

Tina Fey présentera la cérémonie des Golden Globes à NY
A contexte exceptionnel, cérémonie exceptionnelle ! Cette année et pour la première fois depuis leur...

Diffusion US | Lancement de Mr. Mayor sur NBC

Diffusion US | Lancement de Mr. Mayor sur NBC
La chaîne américaine NBC débute ce jeudi 7 janvier à 20h la diffusion de sa nouvelle sitcom Mr....

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

ShanInXYZ, 01.07.2022 à 18:21

Nouveau mois sur le quartier Doctor Who : Calendrier, PDM spéciale Matt Smith, Survivor, etc... Passez voir le Docteur

sanct08, 02.07.2022 à 12:18

Hello, une nouvelle animation vient de débuter sur X-Files et on cherche des candidats pour une anim sur Le Caméléon :=)

Sevnol, 03.07.2022 à 23:21

Nouveau sondage sur His Dark Materials ! Merci d'avance pour vos votes

langedu74, Avant-hier à 21:18

Dernière session du Ciné-Emojis avant la pause estivale, sur le quartier HypnoClap !

Luna25, Hier à 17:59

Le nouveau calendrier est arrivé sur les quartiers Legends of tomorrow et Reign.

Viens chatter !